Pôle 2 - Marseille, Aix en Provence, Corse

[affiche]

Cycle « La psychanalyse dans notre époque »

Les symptômes et leur(s) traitement(s)
le samedi 28 mars 2020 de 9h à 17h30
à La Cité des Associations, salle Phocéa - La Canebière, Marseille

Qu'est-ce qu'un symptôme en psychanalyse sinon  ce qui rate, fait impasse, grain de sable, obstacle aux liens sociaux ? Il provoque souffrance, jouissance et s'inscrit à partir des effets de langage dans lesquels un sujet est pris : " La dimension du symptôme c'est que ça parle. Ca parle même à ceux qui ne savent pas entendre. Ca ne dit pas tout, même à ceux qui le savent". 1
Or, notre époque, traversée par le discours capitaliste renforcé par un discours scientiste, ne l'entend pas ainsi, puisqu'il est réduit et assimilé à un trouble du comportement, un dysfonctionnement, une anomalie à traiter, à rectifier. Les symptômes priment sur la dimension subjective du symptôme, lequel est ravalé à une description phénoménologique de troubles dont le DSM est l'illustration.
Cet état de fait est d'autant plus important dans la clinique de l'enfant et de l'adolescent, notamment dans son rapport au savoir et aux apprentissages, à l'heure des expertises visant l'uniformisation.
 
Freud et Lacan à sa suite nous indiquent que les symptômes sont une construction de l'inconscient, une de ses manifestations, venant faire signe d'un savoir autre à déchiffrer, à l'écoute de la parole du sujet.
A l'époque des neurosciences, des courants cognitiviste et comportementaliste, comment maintenir le cap de l'orientation analytique qui respecte le temps de l’inconscient et soutient l’offre faite à « chaque-un » d’un cadre respectueux du singulier, permettant de mettre au travail ses questions les plus intimes ?
 

Cycle de conférence organisée par le Pôle 02. Renseignements : voir l'affiche.

 

9h30 - Isabelle BOUDIN                                Accueil  
Psychologue, Psychanalyste à Aix en Pce - EPFCL, pôle 2     
 
9h40  - Muriel MOSCONI                              Ouverture
Psychiatre, Psychanalyste à Marseille - EPFCL, pôle 2
 
 
10h15 à 12h30                                              1ère séquence
 
Bernard NOMINE :  « Le symptôme : une question  ou une solution ? »  
Psychiatre, Psychanalyste à Pau  -  EPFCL, pôle 8.
           
Joseph ROUZEL :   « Le symptôme fait signe d’un sujet » -  
Psychanalyste à Montpellier, Formateur, Superviseur, Secrétaire de L’@psychanalyse
Les parcours qui mènent à la désinsertion sociale, chez l'enfant comme chez l'adulte, s'expriment de mille façons. Les professionnels du soin et de l'éducation y sont confrontés dans leur pratique quotidienne (agressivité, addiction, refus scolaire,...). Les symptômes laissent parfois le professionnel dans le désarroi. Comprendre ce qu'est un symptôme permet de se distancer de ce mode d'expression qui envahit parfois l'espace social et fait barrage à la relation. S'ouvrir à la rencontre clinique, que le professionnel exerce dans le champ de la réalité sociale ou psychique, afin d'entendre la spécificité du sujet, l'aide à s'engager autrement avec ses propres inventions et favorise un aménagement, voire un lâcher-prise du symptôme.
 
Discutante :   Pantchika DOFFEMONT
Psychanalyste à Toulon - EPFCL, pôle  2

                                                                       Pause Repas
 
14h00 à 16h15                                               2ème séquence
 
Michel MINARD :      « Symptômes et D.S.M s »  -   
Psychiatre honoraire des hôpitaux à Dax, directeur de Collections aux éditions Erès
Lorsque le traitement devance symptômes et diagnostic : la logique d'une démarche illogique.
    
Jean-Pierre DRAPIER :  «  Le symptôme… increvable ou le geste ponce-pilatique de l’analyste »  
Psychiatre, Psychanalyste,  à Paris—EPFCL, pôle 14        
La bataille actuelle autour de symptôme, trouble, dys, etc..., n'est qu'un avatar de la vieille polémique organogénèse / psychogénèse ; or, cause et signification n'ont pas grand-chose à voir : le DSM a beau vouloir promouvoir une nosographie acéphale, le sujet résiste... par le biais du symptôme !
 
Discutante : Marie-Christine BILLIOUD
Psychanalyste à Aix en Pce - EPFCL, pôle  2
   
16h30 - 17h30                                                 3ème séquence
 
TABLE RONDE
Avec tous les intervenants

 

  • 1. J. Lacan : Séminaire XVIII, D’un discours qui ne serait pas du semblant. p. 24